Attentats : rétablissement temporaire des contrôles aux frontières françaises / Border controls


- Border controls : President Hollande has decided to institute systematic controls at all French entry points immediately.
- Borders are not closed
- These controls will be carried out at all international road, rail, air and sea border crossing points.
- Airports remain open.
- Air and rail services continue to operate.
- Foreign nationals who are requested a visa must provide valid visa and documents about their stay in France
- Visa applications will continue to be received in Riyad, Al Khobar and Djeddah with no change

- مراقبة الحدود : قرر الرئيس هولاند وضع ضوابط منتظمة في جميع نقاط الدخول الى البلاد الفرنسية على الفور
-  لم يتم اغلاق الحدود
-  يتم تنفيذ هذه الضوابط في جميع نقاط عبور الطرق الدولية والسكك الحديدية والجوية و البحرية
-  لا تزال المطارات مفتوحة
-  تستمر الخدمات الجوية وخدمات السكك الحديدية
-  على الرعايا الاجانب الخاضعين لتأشيرة دخول الاستظهار بتأشيرة قيد الصلاحية وبوثائق حول اقامتهم في فرنسا
-  يتواصل استقبال طلبات التاشيرة في الرياض، الخبر وجده من دون أي تغيير

Suite aux attentats de Paris, le Président de la République a décidé d’instaurer dès le 13 novembre des contrôles systématiques aux points d’entrée sur le territoire national.

Ces contrôles sont effectués aux points de passage routiers, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires. Les aéroports continuent de fonctionner. Les liaisons aériennes et ferroviaires sont assurées. Les vols Air France et Saudi Airlines au départ de l’Arabie sont maintenus.

La France ne sort pas de Schengen par cette mesure et les frontières ne sont pas fermées. Les demandes de visas continuent d’être instruites à Riyad, Al Khobar et Djeddah.

Concrètement, cette décision implique que les ressortissants européens se rendant en France sont susceptibles de faire l’objet de contrôles d’identité lors de leur entrée sur le territoire français (cette possibilité existe de toute façon en permanence, aux frontières intérieures dans l’espace Schengen comme sur l’ensemble du territoire) et doivent en conséquence être munis d’un document d’identité.

S’agissant des personnes ayant la nationalité d’un Etat tiers entrant en France, elles devront être en mesure de justifier de leur capacité à circuler dans l’espace Schengen (visa Schengen sur le passeport quand il y a lieu, justificatifs de séjour, d’hébergement et d’assurance).

Dernière modification : 10/12/2015

Haut de page