COVID-19 : Français bloqués en Arabie saoudite

Dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19, les frontières du Royaume sont fermées et les vols réguliers internationaux sont suspendus par les autorités saoudiennes jusqu’à nouvel ordre.

Pour les Français bloqués en Arabie Saoudite, les recommandations varient selon le statut dans le pays.

FRANÇAIS RESIDENTS en Arabie Saoudite (titulaire d’une Iqama)

Selon les directives données par les autorités françaises, les Français résidents n’ont pas vocation à regagner la France dans le contexte de la crise sanitaire actuelle. Ils sont appelés à éviter autant que possible les déplacements internationaux, même pour revenir sur le territoire national, à moins que des raisons impératives (urgence médicale, sanitaire ou familiale avérée, fin de contrat de travail…), ne les y contraignent.

A ce stade, l’Arabie Saoudite n’autorise pas l’entrée sur son territoire des ressortissants étrangers (non Saoudiens). Les Français qui décident de quitter le territoire (ou qui sont bloqués dans un pays tiers) ne seront donc pas en mesure de revenir en Arabie Saoudite avant la réouverture des frontières du Royaume et des vols commerciaux.

FRANÇAIS DE PASSAGE en Arabie Saoudite (visa de tourisme, de Omra, d’affaires ou pour visite familiale)

La France n’organise pas de rapatriement à sa charge.

Malgré la fermeture totale des frontières saoudiennes, quelques compagnies aériennes organisent très ponctuellement des vols commerciaux à destination de l’Europe au départ de Riyad et de Djeddah. Plusieurs centaines de Français ont ainsi pu regagner leur domicile en France au cours des dernières semaines.

Les personnes souhaitant rentrer en France sont invitées à se renseigner très régulièrement et directement auprès de ces compagnies (Saudia, Lufthansa, …) afin d’obtenir des informations sur les vols éventuels et les modalités de réservation.

Informations importantes à lire avant de procéder à une réservation

1/ Pour tout voyage au départ de l’Arabie Saoudite, il convient d’être muni d’un passeport en cours de validité et d’être en règle avec les autorités saoudiennes pour la sortie du territoire (exit final, exit/re-entry, etc.). Le bureau du ministère saoudien de l’Intérieur compétent en matière de visas (Jawazat) peut être joint au 992.

2/ En cas de transit par une autre capitale européenne (via Londres ou Francfort par exemple), il appartient à chaque voyageur de réserver son mode de transport jusqu’à sa destination finale en France (avion, train, location de voiture, ...) et de se renseigner en amont sur les conditions de transit dans ce pays.

3/ Les services sanitaires saoudiens effectuent une prise de température à l’entrée de l’aéroport. Même munies d’un billet d’avion, les personnes fiévreuses ou présentant des symptômes de la grippe ne sont pas autorisées à embarquer.

4/ Seuls sont autorisés à entrer en France les citoyens français, les ressortissants Européens et les étrangers titulaires d’une carte de séjour ou d’un visa de long séjour en cours de validité. Merci de prendre connaissance des conditions d’entrée et de déplacement en France métropolitaine et aux collectivités d’Outre-mer.

5/ Les voyageurs sont, à l’arrivée en France, priés d’effectuer une quatorzaine volontaire à domicile, ou dans un lieu dédié mis à leur disposition.

Déplacement jusqu’à l’aéroport pendant les heures de couvre-feu ou depuis l’extérieur de Riyad

Le billet électronique et la carte d’embarquement électronique permettent de passer les barrages pour se rendre à l’aéroport pendant les heures de couvre-feu :

- dans les 3 heures qui précèdent le vol pour un déplacement dans les limites de la ville de Riyad ;
- dans les 3 jours précédant le vol pour un déplacement depuis l’extérieur de la ville de Riyad.

Déplacement une fois arrivé(e) en France

Toute personne devra être munie, à l’arrivée en France, de l’attestation de déplacement dérogatoire appropriée et des justificatifs nécessaires. Ces attestations sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Tout voyageur doit être muni, en plus de l’attestation de déplacement dérogatoire, d’une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes d’infection par le Covid-19.

Dernière modification : 01/06/2020

Haut de page