Célébration de la Fête Nationale - 14 Juillet 2019

L’ambassadeur et son épouse ont célébré la Fête Nationale en compagnie de la communauté saoudienne, française et étrangère à la Résidence de France.

Discours de l’ambassadeur de France en Arabie saoudite - M. François Gouyette

Votre Altesse royale,
Excellences,
Chers compatriotes,
Chers amis,

Merci d’être présents ce soir pour célébrer notre fête nationale. Comme chaque 14 juillet depuis trois ans maintenant, mon épouse et moi nous faisons un plaisir de vous recevoir à la Résidence à cette occasion.
Avant de nous retrouver et de profiter de ce moment de convivialité, j’aimerais revenir sur les moments forts des mois écoulés, et évoquer aussi les échéances à venir qui s’annoncent riches et passionnantes.

Je voudrais, tout d’abord, saluer l’excellence, dans tous les domaines, de la coopération franco-saoudienne.
Le Royaume a choisi la France, première destination touristique mondiale et haut lieu de culture, pour l’accompagner dans la valorisation et le développement de son exceptionnel patrimoine. C’est un honneur pour notre pays d’être le principal partenaire de l’Arabie pour la mise en œuvre du projet emblématique d’Al Ula. La présence du ministre français de la Culture aux côtés du Prince héritier, Son Altesse royale, le Prince Mohammed bin Salman, lors du lancement officiel de ce projet en février dernier, témoigne de toute l’importance que la France accorde à cette coopération, dans le domaine, notamment, de la formation de la jeunesse, qui est l’un des objectifs majeurs de la Vision2030. Je suis, à cet égard, admiratif des progrès réalisés par les dizaines de jeunes Saoudiens étudiant en France, depuis septembre dernier, dans le cadre de cet accord.

Cette année encore, j’ai pu me rendre compte, lors de mes déplacements dans le pays, comme à Tabuk récemment, à quel point le patrimoine saoudien était riche et gagnerait à être mis en valeur ; sachez combien la France est heureuse de pouvoir y contribuer.

En ce jour de fête nationale, permettez-moi de saluer, aussi, la présence des entreprises françaises en Arabie saoudite. Je saisis l’occasion pour remercier très chaleureusement l’ensemble des sponsors qui ont contribué à l’organisation de ce rendez-vous.

Vous le savez sans doute, l’Arabie reste le premier partenaire commercial de la France au Moyen-Orient, et nos échanges ne cessent de croître dans les deux sens. Nous nous en réjouissons bien évidemment.

La RATP, qui gère le réseau de métro de la ville de Paris, va ainsi coopérer avec l’Autorité pour le développement de Riyad pour l’exploitation des lignes 1 et 2 du métro, et j’y vois un symbole du lien entre nos deux capitales. L’excellence et le savoir-faire français seront au service des habitants de Riyad. Ce moyen de transport écologique est en phase avec le projet de Riyad la verte (Green Riyad) et avec l’ambition croissante des responsables du Royaume en faveur de la protection de l’environnement. Là encore, la France entend apporter son expérience et son expertise.

De son côté, EDF participera à la mise en place de ce qui va devenir non seulement le premier parc éolien d’Arabie saoudite, mais aussi le plus puissant du Moyen-Orient. C’est la preuve concrète que la France et l’Arabie entendent affronter ensemble les défis de l’avenir ! Le dernier sommet du G20 à Osaka a montré que le Royaume entendait inscrire la question environnementale parmi les priorités de sa future présidence. Je me félicite de cette convergence de vues entre notre deux pays sur cette question essentielle.

Enfin, face à la montée des tensions dans la région, j’observe que nos priorités sont les mêmes : préserver la paix et la sécurité. C’est pourquoi j’aimerais vous dire un mot du Forum de Paris. En août 2017, le Président de la République, Emmanuel Macron, avait appelé de ses vœux l’organisation d’un cycle annuel de conférences internationales diplomatiques, sur le thème de « l’organisation de notre monde ».

La première édition de ce Forum a été un grand succès. 65 Chefs d’État et de gouvernement, 10 dirigeants d’organisations internationales, 6 000 participants, 280 intervenants et 121 porteurs de projets y ont assisté. La seconde édition du Forum de Paris sur la Paix aura lieu du 11 au 13 novembre prochain à Paris, et verra le lancement de grandes initiatives de gouvernance globale. Le Président Macron compte bien entendu sur le Royaume d’Arabie saoudite, notre partenaire, notre ami et notre allié, pour enrichir les débats et apporter toute sa contribution à l’édification d’un monde meilleur.
En conclusion, je souhaite à tous une belle soirée.
Vive la France ! Vive l’Arabie saoudite ! Et vive l’amitié franco-saoudienne !

JPEG

L’ambassadeur de France en Arabie saoudite, M. François Gouyette, et Son Altesse royale le Prince Mohammed bin Abdulrahman bin Abdulaziz Al Saoud

JPEG

Dernière modification : 15/07/2019

Haut de page