Lettre à nos amis saoudiens

Après 9 ans d’un séjour mémorable en Arabie saoudite, nous avons quitté, mon épouse et moi, votre pays, hier soir, le 8 octobre 2016.

Ce sera avec un réel serrement de cœur car nous nous sentons chez nous dans le royaume et que nos grands enfants ont beaucoup apprécié leurs fréquentes visites ici. Comment d’ailleurs ne pas admirer la beauté du désert, des montagnes et de la mer dans ce pays magnifique ? Nous avons visité l’ensemble des provinces du royaume et avons été éblouis par des paysages splendides et par l’hospitalité légendaire de ses habitants. Mais le plus important est naturellement les vrais amis que nous laissons ici et dont nous ne doutons pas qu’ils le resteront, car la fidélité est une caractéristique saoudienne.

A tous nos amis – officiels et particuliers – nous disons merci du fond du cœur pour ces années passées ensemble, qui demeureront un trésor pour nous.
Je voudrais profiter de cette occasion pour leur dire que, professionnellement, j’ai eu la chance de vivre une expérience exceptionnelle. Face à une situation régionale très difficile, l’Arabie Saoudite demeure en effet un pôle de stabilité et de développement, ainsi qu’un acteur international dont l’importance est tous les jours plus évidente. Riyad est devenu en quelque sorte la nouvelle capitale du monde arabe et ses vues doivent être prises en compte par les plus grandes puissances. Le développement économique rapide qu’a connu le royaume au cours des dernières années a changé profondément la vie de ses habitants. Grâce à l’action déterminée du Roi Abdallah, les femmes saoudiennes jouent un rôle croissant dans la société. Et les jeunes s’expriment de façon très franche sur les réseaux sociaux à propos de leurs aspirations : l’emploi et plus de distractions.

L’Arabie est donc un pays stable mais en mouvement. Les changements dans le monde – émergence d’un monde multipolaire, transformation de la donne énergétique et environnementale… – doivent être pris en compte par chacun et le royaume s’adapte. La vision 2030 du roi Salman est une analyse courageuse de la situation, qui offre aux citoyens saoudiens de nouvelles perspectives.

JPEG

Certes, il toujours difficile de changer ses habitudes et il existe des craintes réelles de certains quant à l’impact des réformes. Mais les orientations générales sont les bonnes et le royaume dispose d’atouts sérieux qu’il peut exploiter. Avec une bonne concertation des acteurs économiques le pays pourra retrouver la croissance et la confiance dans son avenir. Il assume d’ailleurs ses responsabilités avec de plus en plus de vigueur dans les relations internationales. Et c’est dans les situations difficiles que l’on a besoin de ses amis. Vous le savez, la France est, notamment depuis la visite du roi Faisal au général de Gaulle en 1967, un pays ami des Arabes et un partenaire fiable de l’Arabie Saoudite. Au cours des dernières années nous avons renforcé de façon significative notre coopération dans tous les domaines, et je suis fier d’y avoir apporté ma contribution.

Dans la nouvelle donne internationale, le royaume peut compter sur la France. Nous partageons les mêmes vues sur la situation régionale, nous avons une coopération sécuritaire et militaire exemplaire, nos échanges économiques et culturels se sont beaucoup développés. Je suis convaincu que la technologie française – à la pointe dans beaucoup de domaines intéressant l’Arabie – mais aussi notre expertise des Partenariats Publics Privés et de la formation – y compris technique et professionnelle – faciliteront grandement l’accroissement de joint ventures entre entreprises françaises et saoudiennes – grandes, moyennes et petites. J’ai confiance dans le renforcement de notre partenariat stratégique.

Permettez-moi de conclure cette lettre en vous réitérant nos remerciements les plus sincères et en vous adressant nos vœux les plus cordiaux pour l’avenir, avec l’espoir de vous revoir souvent.

Vive l’amitié franco-saoudienne !

Bertrand Besancenot

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page