Presse du 17 & 18 avril 2016

Mots clés : Arabie / Déclarations du Prince Mohamed bin Salman – Yémen – Arabie / Etats-Unis – C.C.E.A.G. / U.E. / Terrorisme / Islam – Arabie / Conseil de la Choura / Conduite des femmes – Pétrole – Arabie / Islam – Arabie / Djibouti – Arabie / Intérieur – Arabie / Eau.

Titres Généraux :

Al Watan : * La protection du consommateur oppose son veto à la nouvelle tarification de l’eau.

Okaz  : * Le Prince Mohamed bin Salman : Un plan exhaustif afin de préparer l’Arabie à l’après-pétrole, sera annoncé lundi prochain.

AL Riyadh : * Le vice-Prince héritier : L’annonce du plan post-pétrolier sera faite lundi prochain.

Al Jazirah : * Le Prince héritier signe un accord de coopération sécuritaire avec Djibouti.

Sharq Al Awsat  : * La délégation gouvernementale aux négociations sur le Yémen : Nous nous y rendons avec des prérogatives pour conclure un accord.

Al Hayat : * Signes positifs sur la réconciliation des Yéménites.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Arabie saoudite / Déclarations du Prince Mohamed bin Salman / Pétrole  : Dans des propos relayés par l’agence américaine Bloomberg, publiés dans la presse du 17, et repris également dans la presse d’aujourd’hui, et alors que les producteurs de pétrole se réunissaient à Doha pour geler les niveaux de production, le Prince Mohamed bin Salman a indiqué « que l’Arabie ne limitera pas sa production pétrolière tant que les autres grands producteurs ne se mettent pas d’accord, y compris l’Iran, sur le gel de la production lors de la réunion de cette semaine. SI tous les grands producteurs refusent de geler leur production, nous ne la gèlerons pas. Dans ce cas, nous vendrons à chaque occasion qui se présente. L’Arabie mettra un plafond à son quota sur le marché pétrolier, variant entre 10,3 et 10,4 millions de barils/jour si les producteurs consentent au gel. L’Arabie peut augmenter immédiatement sa production à 11,5 barils/jour, voire 12,5 en quelques mois. Cela ne signifie pas que nous allons le faire mais que nous pouvons le faire ».

Dans cette même interview, il a révélé que l’Arabie annoncera, le 25 avril prochain, « la vision du Royaume », à savoir un plan de vaste envergure incluant des programmes économiques, sociaux, et de développement, afin de se préparer à la phase post-pétrolière. Il s’agit notamment de la transformation d’Aramco de société pétrolière en société d’énergie industrielle ainsi que de la nouvelle forme du Fonds d’investissements publics qui devrait devenir le plus grand fonds souverain sur terre.

* Yémen  : Le vice-ministre koweïtien a indiqué que les pays du C.C.G. sont soucieux de maintenir l’unité et la stabilité du Yémen. Les rumeurs relatives à un Yémen fédéral sont du ressort des yéménites eux-mêmes. Il s’est dit optimiste quant à une issue positive aux négociations inter-yéménites qui débutent au Koweït.
De son côté, le Secrétaire général du C.C.G. a rappelé que les pays membres soutiennent les efforts que déploie l’envoyé spécial, conformément à l’initiative des pays du Golfe, aux conclusions du dialogue national et à la résolution 2216. Il est important de respecter le cessez-le-feu et de faciliter l’acheminement des aides humanitaires aux villes assiégées (presse du 17/04).

* Il semblerait, selon la presse de ce jour, que les belligérants yéménites aient envoyé des signaux positifs sur leurs intentions de réconciliation, et ce avant le lancement des pourparlers parrainés par les Nations unies, qui débuteront aujourd’hui au Koweït. Le porte-parole des Houthis a annoncé hier la libération par l’Arabie d’une trentaine de prisonniers. De son côté, le Premier ministre yéménite a indiqué que la délégation gouvernementale déploiera tous ses efforts afin que les négociations soient couronnées de succès et qu’une paix durable et globale soit instaurée.

* Arabie saoudite / Etats-Unis  : Le sommet de Riyad prévu jeudi entre le Président Obama et les Chefs d’Etat du C.C.G. portera sur les développements au Yémen et les efforts de cessez-le-feu ainsi que sur l’avenir de la Syrie. Selon des responsables américains, il s’agit du deuxième sommet qui enracinera un cadre stratégique et sécuritaire et une alliance entre les deux bords qui perdurera dans la phase post-Obama.

Des sources diplomatiques indiquent que les pays du Golfe ont élaboré des propositions dont une grande partie concerne le Yémen, y compris les efforts de reconstruction, afin que le fardeau de ceux-ci soit assumé également par la communauté internationale et non pas uniquement par les pays du Golfe. La création d’une force de lutte antiterroriste sera également au menu des entretiens.

II - AUTRES INFORMATIONS

* C.C.E.A.G. / U.E. / Terrorisme / Islam : Al-Watan publie la tribune de M. Abdul Aziz Al-Owaisheq, intitulée : « Le dialogue entre l’U.E. et le C.C.G. après les attentats de Bruxelles ». Cette tribune est écrite à l’occasion du dialogue politique annuel organisé entre les deux blocs.

Après avoir répertorié les attentats perpétrés récemment tant dans les pays du Golfe qu’en Europe, l’auteur déplore qu’en dépit de l’importance du sujet, la coopération demeure limitée en matière notamment de lutte contre le financement du terrorisme. Il n’existe pas une réelle coopération hormis celle qui se fait dans le cadre international, tel que celui des Nations unies. L’auteur l’impute à l’absence de stratégie européenne commune vis-à-vis du terrorisme, compte tenu des diverses orientations au sein des pays membres de l’U.E. à ce sujet.

Toutefois, les attentats de Paris et ceux de Bruxelles ont incité les Européens à réagir, d’autant que les terroristes ont exploité les facilités de déplacement et de résidence qu’accordent l’U.E.

Certes, les Européens ont, à l’occasion de la réunion de cette semaine, présenté une position unifiée. Elle ne signifie pas pour autant que leur plan de lutte antiterroriste soit complet. Les divers services continuent à agir individuellement. On constate qu’à l’intérieur d’un même pays, les diverses administrations ne coordonnent pas nécessairement leurs efforts.

(…) Force est d’admettre que les Européens ne savent toujours pas comment réagir face au discours terroriste qui dénature le message de l’Islam. Les Européens sont toujours incapables de faire le distinguo entre les principes vrais de l’Islam et les allégations terroristes à caractère religieux islamistes. L’autre point faible, procède des tergiversations à reconnaître les racines européennes du terrorisme d’Al-Qaeda et de Daech. Depuis les attentats du 11 septembre, de nombreuses études établissent le lien entre le développement du terrorisme et l’intégration des citoyens d’origine arabo-musulmane dans les pays européens. Jusque-là, ces derniers continuent à dénier ce fait.

Pourtant, concernant ces deux derniers points, il existe un vaste domaine de coopération entre les pays du Golfe et l’UE et également avec les pays arabes.

* Arabie saoudite / Conseil de la Choura / Conduite des femmes : Seul Okaz, indique que deux membres du Conseil de la Choura, Dr Haya Al-Manih, et sa collègue, Dr Latifa Al-Chaalan, ont rouvert le dossier de l’autorisation des femmes à conduire, ce qui risque de provoquer une nouvelle polémique.

Al-Manih a indiqué qu’elles avaient toutes deux demandé l’amendement de l’article 36 du code de la circulation, qui définit les conditions d’obtention d’un permis de conduire. Elles souhaitent que cet article soit rédigé de la sorte : « Le permis de conduire est un droit accordé tant aux hommes qu’aux femmes, lorsque les conditions requises sont réunies ». « Avec l’approche de l’annonce du programme de transformation nationale, je souhaite avec ma collègue, que le Conseil de la Choura réexamine ce dossier » (Okaz).

* Pétrole  : La presse saoudienne annonce l’échec des négociations marathoniennes de Doha pour geler la production aux niveaux de janvier dernier. Le « nœud » iranien a été la principale cause de la polémique qui a duré plus de 5 heures entre les ministres, qui ont opté pour un délai supplémentaire afin de poursuivre les débats.

* Arabie saoudite / Islam : A l’issue de la réunion à Riyad des ministres des Affaires islamiques du C.C.G., le ministre saoudien, Saleh Al Al-Cheikh, a indiqué que son ministère a entamé, à l’occasion de la visite du Roi en Egypte et en Turquie, des contacts avec les parties concernées dans les deux pays afin de mettre en place un cadre islamique unifié pour une action bien ciblée des oulémas, dont la mise en œuvre débutera prochainement. Ce cadre permettra une coordination plus vaste pour faire face aux dangers et aux défis de la lutte contre le terrorisme idéologiquement ou pour lutter contre l’islamophobie, en faisant connaitre l’Islam et en établissant des ponts avec les universités, les centres de recherches et les canaux intellectuels dans le monde.

A la question de savoir si les prédicateurs dans les mosquées avaient contesté la nouvelle organisation de la Commanderie, le ministre a indiqué que pour l’heure aucune contestation n’avait été intercepté lors des prêches du vendredi. Il s’agit d’un sujet nouveau et nous verrons ultérieurement comment l’appréhender (Al-Hayat).

* Arabie saoudite / Djibouti  : Le Prince héritier a reçu hier le ministre djiboutien de l’Intérieur. Les deux parties ont signé un accord de coopération dans le domaine sécuritaire.

Ils ont également examiné les relations bilatérales et les moyens de les renforcer dans tous les domaines.

* Arabie saoudite / Intérieur : Le Roi Salman parrainera la conférence internationale organisée par le Centre du Roi Faysal, qui sera consacrée au Prince Saoud, à compter de dimanche prochain 24 avril, sous le titre « Saoud, la patrie », et à laquelle participera un grand nombre de ministres saoudiens et étrangers et une élite d’intellectuels et de politiciens (presse du 17/04).

* Arabie saoudite / Eau : L’association de la protection du consommateur a opposé son veto à la nouvelle tarification de l’eau et a appelé le ministère à la suspendre jusqu’à ce qu’une étude soit menée conformément à des données claires, garantissant son équité et son ajustement en particulier pour les familles aux revenus modestes.

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 18/04/2016

Haut de page