Presse du 20 & 21 décembre 2015

Mots clés  : Syrie / Réunion de New York / Arabie / Chine – Yémen – France / IMA / Arabie – Arabie / Coalition islamique / Terrorisme –Arabie / Opinions / MAE – Arabie / Société / Fêtes de fin d’année – Arabie / Tunisie – O.C.I. / Religions – Liban / Hezbollah – Arabie / Emploi.

Titres Généraux :

Al Watan : * L’Arabie est la deuxième destination la plus prisée des demandeurs d’emplois.

Sharq Al Awsat : * Les négociations sur le Yémen : résultats modestes. Les décisions des Houthis sont tributaires de l’Iran.

Al Hayat  : * Les Nations unies confirment l’entente des Yéménites sur la formation d’une commission de mise en œuvre du cessez-le-feu.

AL Riyadh : * Le Conseil de la Choura soumet au Roi 126 décisions qui sont de nature à satisfaire les besoins des citoyens.

Al Jazirah : * Le Prince Khaled Al-Faysal : La mise en service du TGV d’Al-HAramain aura lieu début 2017.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Syrie / Réunion de New York : La presse du 21 relaie les déclarations des responsables internationaux ayant participé aux réunions de New York consacrées à la Syrie.

* Arabie saoudite / Chine  : La presse du 21 indique que le ministre saoudien des Affaires étrangères a rencontré son homologue chinois en marge de la réunion du groupe international de soutien à la Syrie qui se tient à New York.
A l’issue de la réunion, M. Al-Jubair, a indiqué que l’Arabie entretient des relations solides avec la Chine, partenaire économique, politique et sécuritaire important. Lors des entretiens, les relations bilatérales ont été passées en revue et les deux parties ont confirmé leur volonté de les renforcer dans tous les domaines.

Le ministre chinois a exprimé son appréciation pour l’initiative du Royaume de créer une coalition de lutte antiterroriste et anti-fanatisme. La Chine est d’ailleurs prête à coopérer avec ladite formation et d’intensifier la coopération bilatérale avec l’Arabie.

* Yémen  : Al-Riyadh du 21 décembre cite une source proche des négociations de paix parrainées par les Nations unies, selon laquelle les négociateurs yéménites qui participent aux entretiens ont décidé de former une commission chargée de superviser la mise en œuvre du cessez-le-feu, après les affrontements qui ont entravé leurs efforts pour mettre fin à la guerre civile.

La source ajoute que cette commission serait dirigée par un Général de l’armée libanaise et inclurait des représentants du gouvernements de Hadi et du groupe houthi.

La presse de ce jour relaie les déclarations de l’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, selon lequel les négociations inter-yéménites ont fait des progrès considérables puisque les protagonistes ont convenu de former une commission dont le rôle est de garantir la mise en œuvre du cessez-le-feu.

* La presse indique que le vice-Prince héritier Mohamed bin Salman a reçu le Chef d’Etat-major de l’armée yéménite avec qui il a examiné les développements sur le terrain au Yémen.

* Le rédacteur en chef d’Al-Charq Al-Awsat, Salman Al-Dossary, considère dans une tribune libre publiée ce jour qu’aucune paix ne peut être envisagée en présence des Houthis. La réunion de Genève, à l’instar de la précédente, sera vouée à l’échec, ayant été le théâtre de nombreuses violations de la résolution 2216. La crise yéménite est appelée à perdurer tant que les Nations unies ne disposent que d’une carotte à tendre aux Houthis. Chaque fois que ces derniers en happent une, les Nations unies leur en tendent d’autres.

(…) La coalition, conduite par l’Arabie, tente par tous les moyens de conclure les négociations par un succès, dans la mesure du possible. Nul ne conteste désormais que la solution au Yémen est politique et est la seule issue à la crise dans ce pays. Mais tant que les Houthis refusent de respecter les résolutions politiques et sont déterminés à poursuivre les combats, en s’appuyant sur le soutien des Nations unies et de leur envoyé, qui suit les traces de son prédécesseur, aucune solution ne pourra être envisagée.

C’est cette organisation onusienne qui a parrainé le putsch des Houthis et qui continue à leur faciliter la tâche sous prétexte d’une solution politique. Quand l’ONU cessera-t-elle d’envoyer des cadeaux en or aux Houthis ?

II - AUTRES INFORMATIONS

* France / IMA / Arabie saoudite : Al-Jazirah publie une tribune signée M. Omar Al-Rachid, lequel appelle à tirer profit de l’IMA à Paris, ambassadeur permanent par excellence de la langue et de la culture arabes. Or, cette grande institution n’a pas obtenu le soutien financier et moral suffisant et mérité, lui permettant de transmettre son message, d’autant que les Français accordent aux sujets culturels et intellectuels, aux expositions et aux musées, un intérêt considérable, à l’instar de la grande majorité des Européens. Les raisons, pour cela, sont nombreuses, notamment le progrès scientifique, l’avance civilisationnelle et l’éveil culturel. En outre, la langue arabe est la deuxième langue en France, eu égard au nombre d’immigrés d’origine arabe, à la présence permanente ou saisonnière d’étudiants, d’hommes d’affaires et de touristes. L’importance de cette grande institution s’accroit en cette période particulière : elle peut attirer un public plus vaste qui pourra tirer profit de ses programmes, de ses sessions et de ses activités afin de corriger et de rectifier la vérité sur la civilisation arabo-musulmane. L’enseignement de la langue arabe est de plus en plus recherché non seulement en France mais aussi dans le monde, en raison de ce que représente cette région tant au niveau civilisationnel, que culturel et économique. Un regain d’activités dans une telle institution est la meilleure arme de lutte antiterroriste et anti-fanatisme. L’Arabie, en tant que pionnière de la lutte contre ce fléau, doit exploiter cet outil qui se trouve dans une capitale internationale influente non seulement pour les Français, mais aussi pour les Arabes immigrés et pour les étrangers y résidant. Les deux quotidiens, Le Monde et Libération, ont préconisé le renforcement de l’enseignement de la langue arabe en France, d’autant que des pédagogues ont jugé que la faible connaissance de la langue maternelle affecte négativement les comportements individuels, entraîne une perturbation cognitive et un délitement social. Les étrangers ont pris garde à ce phénomène et protègent leurs langues, contrairement aux Arabes mélangeant délibérément des langues étrangères à leurs propos.

Le journaliste ouvre une parenthèse pour critiquer les chaînes de télévision émettant à partir des pays arabes et en langue arabe et dont le niveau laisse à désirer.

(…) Il est important donc en cette période particulière que la Ligue arabe, l’Arabie et l’Egypte –qui ont un poids de taille dans le monde arabo-islamique- soutiennent l’IMA afin qu’il propage la culture, la langue et la civilisation islamiques. Il ne faut pas occulter par ailleurs le besoin croissant des immigrés de renforcer leurs liens spirituels, idéologiques et culturels avec leurs civilisations d’origine afin qu’ils soient plus confiants en eux-mêmes et de forcer à fortiori le respect des étrangers.

* Arabie saoudite / Coalition islamique / Terrorisme  : Selon AL-Watan du 21, Daech aurait diffusé des vidéos demandant à ses membres de perpétrer des attentats en Arabie, en représailles contre l’annonce de la formation de la coalition militaire islamique de lutte antiterroriste.

* Arabie saoudite / Opinions / MAE : Dans un communiqué diffusé hier, le MAE saoudien a précisé que les opinions émises par le journaliste Jamal Kashookji, l’universitaire Anwar Ochqui et le chercheur Nawaf Obaid, ne sont liées à aucune autorité gouvernementale. Leurs opinions ne reflètent absolument pas celles du gouvernement saoudien, mais les leurs personnelles uniquement.

* Arabie saoudite / Société /Fêtes de fin d’année : Selon un article paru dans Al-Hayat du 21 décembre, la Commanderie à Djedda a sollicité le concours de certains services gouvernementaux pour lutter contre les célébrations des fêtes de Noël et du nouvel an. La commanderie interdit la distribution de cartes de vœux, les décorations ainsi que les sapins.

Conformément à une circulaire de la commanderie, la Mairie de Djedda a demandé aux « hôpitaux, aux hôtels, aux cliniques et aux entreprises de ne pas organiser de célébrations de Noel et du nouvel an et de dénoncer tout indice ou tout signe qui prouverait l’organisation de telles fêtes ».

* Arabie saoudite / Tunisie : Le Président tunisien entamera demain une visite officielle de deux jours en Arabie. Il aura des entretiens avec le Roi Salman. 54 accords légaux réglementant la coopération bilatérale dans tous les domaines devraient être signés à l’occasion de cette visite.

* O.C.I. / Religions  : La presse relaie des extraits de l’allocution du Secrétaire général de l’O.C.I., Iyad Madani, lors d’un forum médiatique consacré à l’Afrique, organisé au Maroc. Il a notamment confirmé que la liberté d’expression est importante, étant le reflet des soucis et des opinions du citoyen, toutefois, il est inacceptable qu’elle soit exploitée pour porter atteinte aux religions et à leurs symboles. Cette liberté ne peut être considérée comme un Droit de l’Homme dès lors qu’elle prône la haine en raison de la religion, d’une couleur de peau ou d’une ethnie. Les pays islamiques ne peuvent en aucun cas tolérer que soit portée atteinte à leurs valeurs islamiques.

* Liban / Hezbollah : Tareq Al-Homaid consacre sa tribune dans Al-Charq Al-Awsat à l’assassinat de Samir Al-Qantar, cadre du Hezbollah, à Damas et se demande ce qu’en pense l’Iran. Ce sont les Israéliens qui ont survolé Damas et qui ont largué leurs bombes sur le bâtiment où se tenait une réunion à laquelle il participait.

(…) Il est désormais certain que l’Iran, le Hezbollah, la Russie sont dans une impasse. Comment l’Iran peut-elle justifier sa déclaration relative à une convergence des positions avec les Russes en Syrie, alors que ces derniers coordonnent avec Israël qui a liquidé Al-Qantar, qualifié par le Hezbollah de « résistant moudjahid » ? Que dira le Hezbollah à ses alliés au Liban après cette opération, d’autant qu’Al-Qantar avait été accueilli en héros en 2008 à sa sortie des geôles israéliennes ? Où se trouve cette puissance russe dont se targue Poutine devant les Turcs ?

Il est incontestable désormais que la Syrie est un véritable bourbier qui engloutit quiconque tente d’aider l’assassin de Damas, l’Iran et leurs alliés, y compris les Russes. Chaque jour qui passe prouve qu’ils creusent un peu plus leur tombe. Certes, le prix à payer pour les Syriens est lourd et affligeant mais c’est un gâchis pour leurs ennemis.

* Arabie saoudite / Emploi : Selon un rapport de la Banque mondiale, l’Arabie saoudite est la deuxième destination la plus prisée des demandeurs d’emplois à travers le monde, après les Etats-Unis, et avant l’Allemagne, la Russie, les EAU, la Grande-Bretagne, la France, le Canada, l’Espagne et l’Australie (Al-Watan).

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 21/12/2015

Haut de page