Presse du 20 janvier 2016

Mots clés : Sommet saoudo-chinois – Visite de M. Fabius en Arabie – Arabie / Iran / O.C.I. – Arabie / Conseil de la Choura / Diplomatie.

Titres Généraux :

Al Watan : * 14 accords consolident les relations de l’Arabie avec le dragon asiatique.

Al Hayat  : * Sommet saoudo-chinois pour renforcer la paix dans la région.

AL Riyadh : * Riyad, « qibla » des leaders du monde et capitale des résolutions internationales.

Al Jazirah : * Le vice-Prince héritier s’entretient avec le Président chinois et avec le ministre français des Affaires étrangères.

Sharq Al Awsat : * Le Roi Salman : Avec la Chine, nous cherchons à instaurer la paix dans le monde.

Okaz  : * Riyad et Pékin signent 14 accords et mémorandums dont un pour un réacteur nucléaire.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Sommet saoudo-chinois : La presse consacre ses titres et une importante couverture à la visite du Président chinois en Arabie et à l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Dans son discours de bienvenue, le Roi a indiqué à son hôte que les relations d’amitié entre nos deux pays n’ont cessé de croitre au cours des 25 dernières années. Je me souviens avec gratitude de ma visite en Chine en mars 2014, qui a permis des réunions fructueuses qui se sont répercutées sur la coopération bilatérale dans tous les domaines. Votre visite aujourd’hui renforce la coopération et l’amitié entre nos deux pays et nos deux peuples. L’Arabie et la Chine cherchent ensemble à établir la stabilité et à renforcer la paix et la sécurité dans le monde. Nous apprécions les efforts que vous déployez dans ce cadre. Les défis auxquels le monde fait face, en priorité le terrorisme, nécessitent une solidarité internationale.

Il incombe également à la communauté internationale de confirmer les principes instaurés par la Charte des Nations unies, en priorité la non-ingérence dans les affaires internes des pays, le respect de la souveraineté, afin que puissent régner la paix et la sécurité entre les pays. Je suis confiant que nos entretiens seront utiles non seulement pour nos deux pays, mais renforceront les efforts déployés en faveur de l’instauration de la paix dans la région.

* En présence du Roi et du Président Xi Jinping, 14 accords et mémorandums d’entente ont été signés entre les gouvernements des deux pays : un mémorandum d’entente sur le renforcement de la coopération relative à la ceinture économique de la route de la soie et l’initiative de la route de la soie maritime pour le 21ème siècle ; un mémorandum d’entente dans le domaine des sciences et de la technologie ; un mémorandum d’entente dans le domaine de la navigation avec les satellites ; un mémorandum d’entente dans le secteur du développement de la route de la soie informatique ; un prêt pour un projet de développement des régions dans une province chinoise ; un prêt pour un projet des terres très humides en Chine ; un mémorandum d’entente pour un mécanisme de concertations sur la lutte contre le terrorisme ; des mémorandums d’entente dans le domaine industriel, dans le domaine de l’énergie renouvelable, pour la construction d’un réacteur nucléaire à très haute température refroidi au gaz, de coopération dans le domaine des recherches et du développement entre Aramco et le centre de recherches du conseil du gouvernement de Chine ; un accord-cadre entre Aramco et Sinopec ; un mémorandum d’entente entre le Haut comité du tourisme et la direction du patrimoine culturel en Chine.

* Al-Riyadh consacre son éditorial à la visite du Président chinois et rappelle que le pétrole a été la pierre angulaire des relations stratégiques entre les deux pays et a contribué à leur développement et à leur prospérité. Toutefois, aujourd’hui, les deux pays sont au seuil d’une étape et d’une logique différentes.

En effet, l’Arabie ne veut plus se contenter de vendre du pétrole à la Chine mais elle veut nouer des relations durables et variées avec la deuxième plus grande puissance au monde.

La journée d’hier fut une journée historique et riche en évènements entre Riyad et Pékin, avec la signature de 14 accords diversifiés, notamment dans le domaine de la route de la soie, initiative lancée par le Président chinois, dont le but est d’enraciner les notions de sécurité, de stabilité et de prospérité. Sans sécurité, il ne peut y avoir d’économie. Il est donc important de résoudre les crises économiques pour parer au chaos et à la dégradation sécuritaire.

La visite du Président chinois est un signe distinctif dans l’histoire et les relations des deux pays et le point de départ d’une nouvelle conception des relations. La confiance réciproque la consolidera. Les deux pays œuvrent en faveur de l’instauration de la stabilité. Force est d’admettre que cet objectif n’est pas facile à atteindre.

* Visite de M. Fabius en Arabie : Le Roi a reçu hier le MAEDI, M. Laurent Fabius, et a examiné avec lui les sujets d’intérêt commun ainsi que les derniers développements dans la région.

Le Ministre a transmis au Roi les salutations du Président Hollande.
Le ministre a également été reçu par le vice-Prince héritier Mohamed bin Salman. Ils ont évoqué les derniers développements dans la région.

Le Ministre s’est entretenu avec le ministre des Finances, Dr Al-Assaf. Les entretiens ont porté sur les relations bilatérales dans le domaine économique et d’investissements et les moyens de les renforcer.

* Conférence de presse conjointe : La presse relaie la conférence conjointe des ministres saoudien et français des Affaires étrangères.

M. Al-Jubair a confirmé que l’opposition syrienne est seule susceptible de désigner ses représentants aux prochaines négociations avec le régime syrien. Ses entretiens avec M. Fabius ont porté sur les moyens de renforcer les relations bilatérales dans tous les domaines, la cause palestinienne, la situation en Syrie et les moyens de mettre en œuvre les résolutions de Genève 1 et les conclusions des dialogues de Vienne et de New York, ainsi que la lutte contre le terrorisme et enfin les derniers développements relatifs au rôle négatif de l’Iran dans la région.

De son côté, le ministre Fabius a confirmé que l’Arabie et la France ont tenu plusieurs réunions économiques. Une grande rencontre est prévue au mois de mars. Nos entretiens ont lieu dans une période d’instabilité. La France est une puissance de paix et de stabilité et est résolue à préserver la stabilité dans la région. Nous ferons tout notre possible pour désamorcer les tensions entre tous les pays de la région. La France se félicite de la formation du gouvernement d’union nationale en Libye. L’Iran a également été évoqué avec M. Al-Jubair. Le Président iranien effectuera une visite en France la semaine prochaine et la France est attachée au principe de non-prolifération nucléaire et à la nécessité du respect des pays voisins. Elle n’épargnera aucun effort dans ce sens.

S’agissant de la crise syrienne, le Ministre a rappelé que M. Riyad Hijab est responsable de la commission de négociations syriennes, issue de la conférence élargie de Riyad. Certains points doivent être réglés, dont celui des représentants qui participeront à ces négociations. L’envoyé onusien doit parvenir à une entente au sujet d’un haut comité politique chargé de l’organisation des négociations. Il est important d’arrêter les bombardement des civils. Il faut également régler les problèmes d’aides humanitaires. La France souhaite une Syrie libre, dont l’unité est respectée. L’intervention russe en Syrie doit se concentrer sur la lutte contre Daech et non pas contre l’opposition modérée.

S’agissant de l’entrée en vigueur de l’accord nucléaire iranien, le Ministre a indiqué que la France a adopté une position ferme à ce sujet pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire et condamne les essais balistiques.

* Arabie saoudite / Iran : La presse relaie un communiqué du MAE saoudien, accusant officiellement l’Iran de la responsabilité des attentats d’Al-Khobar en 1996 et de Riyad en 2003, dans le cadre d’une très longue liste d’accusations de 58 paragraphes, répertoriant toutes les infractions de Téhéran depuis la révolution iranienne en 1979, « afin de clarifier la vérité sur les politiques belliqueuses de l’Iran tout au long des 35 dernières années et réfutant les mensonges incessants que promeut le régime de Téhéran ».

* O.C.I. : Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’O.C.I. tiendront demain une réunion extraordinaire au siège de l’O.C.I. afin de débattre des agressions iraniennes contre l’ambassade et le consulat d’Arabie en Iran.

Une source responsable au sein de l’organisation a révélé que l’Iran participera, en tant que membre, à cette réunion, convoquée par le Secrétaire général à la demande du ministre saoudien des Affaires étrangères. Une réunion préparatoire des ambassadeurs des pays membres aura lieu en amont.

Selon l’agence de presse iranienne, Fares, l’adjoint du MAE pour les affaires juridiques et internationales, Abbas Arakji, a quitté Téhéran pour Djedda, afin de représenter son pays à la réunion (Al-Hayat).

II - AUTRES INFORMATIONS

* Arabie saoudite / Conseil de la Choura / Diplomatie : Selon Al-Watan, des membres de la Choura, ont demandé, lors de la réunion du conseil hier consacrée à débattre du rapport du MAE saoudien, de faciliter la délivrance de visas étrangers aux Saoudiens. D’autres ont également demandé que les ambassades étrangères soient contraintes de recruter des Saoudiens dans leurs postes administratifs.

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 20/01/2016

Haut de page