Presse du 23 avril 2015

Mots clés : Yémen – Liban – Arabie / Diplomatie – Arabie / Pakistan – Arabie / Environnement – Arabie / Sécurité.

Titres Généraux :

Sharq Al Awsat : * L’Arabie : Nous ne permettrons pas à l’Iran de provoquer des troubles. Le règlement inclura les Houthis.

Al Watan : * Yémen : 48 heures pour tester les intentions des Houthis.

Al Hayat : * Une source : Saleh quittera le Yémen et les Houthis restitueront à l’armée les armes saisies.

AL Riyadh : * Le Roi reçoit les lettres de créances de 22 nouveaux ambassadeurs.

Al Jazirah : * Le Roi aux ambassadeurs : Le Royaume est fier de ses amitiés. Nous poursuivrons nos relations et les développerons avec les pays du monde.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Yémen  : AL-Hayat cite ses propres sources de haut rang du Golfe selon lesquelles la campagne décisive menée par l’Arabie se poursuivra afin de « contrôler la mise en œuvre de la résolution 2216 » et le début de la phase d’action humanitaire au Yémen. La reprise de l’action militaire, pour imposer la sécurité dans le pays ainsi qu’aux frontières saoudo-yéménites, n’est pas exclue. La relance de l’action politique et le retour du pouvoir légitime au pays sont la priorité à l’heure actuelle.

Par ailleurs, le ministre yéménite des Affaires étrangères a effectué une visite hier à Riyad au cours de laquelle il a rencontré des responsables saoudiens en présence de responsables yéménites du parti de Saleh. Il a été convenu de permettre à ce dernier de quitter le Yémen et de s’exiler dans un autre pays, de mettre fin à tout rôle politique qu’il pourrait jouer ainsi que sa famille. Les Houthis devront également remettre à l’armée les armes saisies et se retirer de toutes les villes et directions administratives dont ils se sont emparés par la force.

* La presse relaie de larges extraits de la conférence de presse donnée par l’ambassadeur d’Arabie à Washington, Adel Al-Jubaïr, qui indique notamment que Riyad réagira à toutes activités hostiles des rebelles houthis. Il faut souhaiter que le dialogue politique entre tous les protagonistes yéménites, y compris les Houthis, mène à des élections et à l’élaboration d’une nouvelle Constitution. Les forces de la coalition sont résolues à poursuivre la protection de la navigation dans le détroit de Bab el-mandeb. Les navires se dirigeant vers le Yémen seront fouillés par crainte qu’ils ne transportent des armes aux rebelles.

Al-Jubaïr a mis Téhéran en garde contre tout soutien aux rebelles : Nous ne permettrons pas à l’Iran de semer des troubles à nouveau au Yémen. L’Iran est partie du problème et non de la solution.

* Par ailleurs, une réunion entre le Secrétaire général du C.C.G., AL-Zayani, et neuf responsables du parti de Saleh, est prévue aujourd’hui à Riyad, au lendemain d’une réunion, ayant eu lieu dans la capitale saoudienne, entre les ambassadeurs d’Arabie, des Etats-Unis et de Grande-Bretagne auprès du Yémen et des responsables du parti de Saleh. Des rumeurs font état d’un règlement politique qui pourrait inclure l’exil de Saleh.

* Dans sa tribune dans Al-Charq Al-Awsat, Tareq Al-Homaid fait l’éloge de la tempête décisive qui a réussi à détruire l’arsenal des Houthis et a envoyé un message clair à l’Iran au Yémen, à savoir que l’Arabie est capable de riposter et d’assurer sa sécurité. La tempête décisive a tracé une ligne rouge infranchissable.
Le retour de l’espoir signifie que l’Arabie est résolue à continuer à protéger la sécurité de ses frontières afin de s’assurer que les malfaisants ne recevront pas d’armes. Elle signifie également que l’aspect humanitaire, la reconstruction et les solutions politiques seront prioritaires.

* Quant à Abdul Rahman Al-RAched, il juge dans le même journal, que Riyad a fait montre de sagesse dans la gestion de la crise yéménite, en mettant rapidement un terme à la guerre yéménite, en s’abstenant d’entrer dans une guerre terrestre, en apportant un soutien aux forces légitimes et en accordant une chance à la solution politique.

* L’éditorialiste d’Al-Riyadh se demande également si la tempête décisive a atteint les 5 objectifs qu’elle s’était imposée : elle a répondu à un appel du Président Hadi ; elle a réussi à protéger la légalité yéménite incarnée par le Président Hadi, arrivé à Riyad 24 heures après le début des opérations militaires ; elle a éliminé les menaces contre la sécurité du Royaume et des pays voisins, en particulier après la mainmise des Houthis sur des missiles stratégiques, qui ont été détruits par la suite ; elle a écarté le danger des organisations terroristes, d’autant que les Houthis ont relâché des membres de la Qaeda détenus dans les geôles yéménites ; elle a, enfin, favorisé une relance du processus politique, la nomination d’un vice-président et la possibilité d’engager un dialogue inter-yéménite.

* Dans son éditorial, Okaz considère que la balle est désormais dans le camp des Houthis qui doivent démontrer leurs bonnes intentions et respecter la résolution 2216 du Conseil de sécurité.

La décision prise par l’Arabie pour lancer la tempête décisive atteste de son soutien aux Yéménites afin d’éviter une hégémonie iranienne sur le Yémen, qui l’entraînerait inéluctablement dans une spirale de violences et de conflits intercommunautaires.

* L’éditorialiste d’Al-Iqtissidiyah est plus virulent et estime qu’il est impossible d’avoir confiance dans les Houthis. Ils ne forment pas une armée régulière ni même des forces dissidentes. Ce sont tout simplement des bandes de hors-la-loi, qui ne respectent pas leurs engagements et les accords conclus. Leurs croyances malades sont inspirées de Téhéran. Il faut donc maintenir en place les outils dissuasifs, prêts à agir en cas d’infraction ou de duperie.

* Dans Al-Hayat, Jasser AL-Jasser considère que maintenant que le rôle de l’Iran s’affaiblit, que le Yémen est sauvé, est venu le tour de Damas, qu’il faut libérer de ses Houthis confessionnels et de son Saleh corrompu. Il faudra une force arabe directe ou indirecte, à laquelle participerait la Turquie ou n’y participerait pas, mais qui sera une force purement arabe conduite par l’Arabie.

Cette tempête décisive n’est que la première. Nous attendons désormais la seconde qui permettra de sauver les autres pays arabes tenus par l’Iran.

* Liban  : Dans sa chronique quotidienne dans Al-Hayat, Daoud Al-CHarayan se demande ce qu’a apporté le Hezbollah libanais aux Arabes chiites, d’autant que les contributions humanitaires de certains notables chiites sont célèbres, en faveur de la liberté de leur pays et de la défense de leur arabité.

Aujourd’hui les Libanais se demandent qui a chargé le Hezbollah de défendre le projet iranien au Yémen et de faire assumer au Liban une position contraire aux intérêts des Libanais en Arabie et dans les pays du Golfe ?

(…) Certes, les pays du Golfe et l’Arabie ne généraliseront pas les mesures envers tous les Chiites libanais. Toutefois, la poursuite d’une telle politique par le Hezbollah portera incontestablement atteinte à d’innocents libanais.

Il est désormais certain que les politiques du Hezbollah ont réduit les chances de cohabitation entre les Libanais. Il a détruit le pays politiquement et économiquement et tente de torpiller les intérêts de son peuple dans les autres pays du monde.

II - AUTRES INFORMATIONS

* Arabie saoudite / Diplomatie  : Le Roi Salman a reçu hier les lettres de créances de 22 nouveaux ambassadeurs : Danemark, Qatar, Kirghizstan, Tchéquie, Belgique, Norvège, Géorgie, Irlande, Suisse, Hongrie, Ghana, Tadjikistan, Tunisie, Ukraine, Pakistan, Albanie, Grande-Bretagne, Bangladesh, Slovénie, Biélorussie, Australie et Japon.

* Arabie saoudite / Pakistan  : Le Premier ministre pakistanais, Nawaz Charif, et le Commandant en chef de l’armée pakistanaise, effectueront aujourd’hui une visite en Arabie afin de débattre de la situation au Yémen, à la lumière de l’arrêt des raids aériens (Okaz).

* Arabie saoudite / Environnement : Le Roi Salman a donné son accord à l’organisation du 5ème forum et exposition internationale du Golfe pour l’environnement et le développement durable, qui auront lieu du 24 au 26 mai à Riyad.
Le Président de la direction générale de la météorologie, Abdul Aziz Al-Jasser, a remercié le Roi à cette occasion pour son soutien incessant à toutes les mesures prises pour protéger l’environnement et le développement durable. « Tous les ministères de l’Ecologie, les C.C.I. des pays du Golfe, les secteurs privé et public, les organisations écologiques régionales et internationales, des experts mondiaux du développement durable, du recyclage des déchets, etc. y participeront ».

Cette conférence accueillera 200 experts régionaux et mondiaux qui évoqueront le renforcement de l’utilisation durable des matières naturelles, le recyclage des déchets médicaux et industriels, l’exploitation utile des produits aquatiques et la coopération entre les pays du Golfe (Al-Hayat).

* Arabie saoudite / Sécurité : Une patrouille de sécurité a été la cible de tirs hier à l’ouest de Riyad. L’inconnu a tenté de prendre la fuite en s’emparant de la moto d’un résident étranger. Toutefois il a été poursuivi et arrêté. Son identité n’a pas encore été révélée. C’est le 5ème incident du genre à Riyad.

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 23/04/2015

Haut de page