Presse du 23 mars 2016

Mots clés : Attentats de Bruxelles – Arabie / Liban / Emploi – Arabie / Intérieur / Terrorisme – Arabie / Eau – Arabie / Inde – Arabie / Etats-Unis / Economie – Arabie / Géorgie – Arabie / Coalition islamique – Arabie / Intérieur.

Titres Généraux  :

Al Watan : * Le terrorisme des conférences de paix ensanglante la capitale de l’U.E.

Al Hayat : * Terreur en Europe.

AL Riyadh : * Les attentats frappent l’aéroport et le métro de Bruxelles.

Sharq Al Awsat : * Le terrorisme paralyse Bruxelles. Les assaillants ont choisi une heure de pointe pour causer le plus grand nombre de victimes.

Okaz  : * Le terrorisme frappe le cœur de l’U.E.

Al Jazirah : * Le Roi reçoit un doctorat honoris causa en études historiques et civilisationnelles de l’université du Roi Saoud.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Attentats de Bruxelles : La une de la presse saoudienne est consacrée aux attentats qui ont secoué la capitale belge, revendiqués par Daech, qui menace d’en commettre de nouveaux.

L’Arabie, le secrétariat général du Haut comité des oulémas, les pays du Golfe et de nombreux Etats ont condamné et dénoncé ces attentats.

Dans un message de condoléances adressé au Roi Philippe, le Roi Salman a réitéré son appel en faveur de la solidarité des efforts internationaux pour lutter contre le terrorisme, qui est un « fléau dangereux », que ne reconnait aucune religion divine et aucune loi internationale.

De son côté, le ministre de l’Intérieur, le Prince Mohamed bin Nayef et le vice-Prince héritier ont adressé des messages de condoléances au Roi des Belges.
Le Secrétariat général du Comité des hauts oulémas a dénoncé les attentats perpétrés en Belgique : il faut que la communauté internationale se solidarise pour lutter contre le terrorisme, quelle qu’en soit la source et quelle que soit la région visée. Il est inacceptable de condamner le terrorisme dans une région à l’exclusion d’une autre, car un tel comportement exacerbe le fanatisme et le terrorisme.

* Mishari Al-Zayidi intitule sa tribune dans Al-Charq Al-Awsat : « L’histoire de la Belgique avec Daech ». Bruxelles est la ville européenne qui « exporte » le plus grand nombre de membres de Daech, parmi les Marocains, les Tunisiens et les Algériens.

(…) Ce phénomène des jeunes belges et français qui se transforment en membres de l’E.I. est étonnant. D’un point de vue juridique, ces individus ne sont les citoyens d’aucun pays arabe ou musulman mais titulaires de nationalités de pays européens dans lesquels ils sont nés et où ils ont le droit de voter.

« Un journaliste syrien ayant pris la fuite relaie les propos de membres de sa famille restés à Raqqa qui lui disent que les membres de l’E.I. les plus violents et les plus agressifs sont incontestablement les Maghrébins ».

Il ne faut donc pas occulter cette « exception » belge : quelle est sa cause et comment la résoudre ? Pourtant, il faut rappeler et souligner que la responsabilité première de la lutte contre cette culture incombe aux Musulmans.

L’idéologie du terrorisme fondamentaliste est le problème des Musulmans mais elle est aussi un problème politico-social dans les pays occidentaux.

* Al-Riyadh intitule son éditorial : « La Belgique et le feu de Syrie ». Et advint ce que la Belgique prévoyait depuis longtemps. Le terrorisme l’a frappé en plein jour, après Paris. Celle-ci ayant identifié l’origine des auteurs des attentats comme venant de Molenbeek, Bruxelles s’était alors engagée dans une vraie guerre.

Le cours des évènements, jusqu’aux attentats d’hier, révèle qu’en dépit des mesures militaires renforcées, le terrorisme n’a pas été géré comme il le fallait. En effet, lutter contre le terrorisme implique son éradication et le règlement de la boule de feu embrasée en Syrie, qui a attiré les terroristes dans ses filets et les a renvoyés vers leurs pays d’origine. Il faut craindre que ce qui se passe en Europe et dans certains pays arabes ne soit que la partie émergée de l’iceberg.

En conséquence, il ne suffit pas de poursuivre les terroristes en Syrie et en Irak, mais il faut chercher qui les héberge à ses frontières, qui attise le confessionnalisme et soutient les milices terroristes qui ne cessent d’exacerber les haines et incite les Syriens et les Irakiens à adopter des agissements fanatiques envers leur pays en les détruisant, comme c’est le cas aujourd’hui en Irak et en Syrie où dominent les agendas de l’Iran. Tant que la situation n’est pas gérée, la région risque de faire face à des scénarii dangereux et des attentats terroristes successifs.

De même, l’Europe doit appréhender le terrorisme de manière raisonnable et logique. Il faut que la paix règne dans les sociétés européennes. Il ne faut pas permettre que ces opérations favorisent l’émergence d’un environnement extrémiste exploité par certains partis d’extrême-droite qui pourraient accéder aux centres décisionnels et attiser les tensions et les troubles, en particulier avec l’afflux des réfugiés en Europe, exilés par le terrorisme dans leur pays.

II - AUTRES INFORMATIONS

* Arabie saoudite / Liban / Emploi : Le Secrétaire général de l’Union des C.C.I. des pays du Golfe, Abdul Rahim Naqi, a révélé que « l’avenir du recrutement des libanais sera décidé aujourd’hui par les ministres du Travail du C.C.G. Les salariés libanais résidant dans ces pays sont les bienvenus et sont extrêmement respectés, hormis ceux qui ont des relations avec le Hezbollah, classé comme organisation terroriste. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise pour le secteur privé, s’agissant du recrutement des Libanais ».

Par ailleurs, une source du ministère du Travail saoudien, qui a requis l’anonymat, a indiqué « que le Liban ne fait pas partie des dix premiers pays arabes d’où le recrutement se fait. Ce sont toujours les Egyptiens qui occupent le premier rang, suivis des Yéménites et des Soudanais » (Al-Hayat).

* Arabie saoudite / Intérieur / Terrorisme  : Le ministère saoudien de l’Intérieur, par la voix de son porte-parole le Général Al-Turki, a révélé que le nombre de kamikazes saoudiens dans les zones de conflits avait diminué, compte tenu de la réduction du nombre de jeunes affiliés à des organisations terroristes. Cette baisse s’explique par la propagation de la conscientisation idéologique dans le pays.

* Arabie saoudite / Eau  : Al-Hayat fait état de la polémique qui oppose les citoyens et les étrangers à la société de l’eau et à l’augmentation considérable de la facture, qui constitue désormais un réel fardeau pour les ménages. La facture de l’eau est le sujet principal des conversations tant sur les réseaux sociaux que dans les salons saoudiens.

Sur Twitter, Dr Aed Al-Radadi indique « qu’il existe une erreur dans la facturation de l’eau. Est-ce la lecture, l’application de la tarification ou une mauvaise gestion ? Il est indispensable d’arrêter la distribution des factures jusqu’à ce que soit révélée la vraie raison de cette augmentation ».

* Al-Jazirah publie la tribune de M. Fahd bin Jalid, consacrée aux factures d’eau qui grèvent le budget des foyers saoudiens. Toutefois, ce qui est bien plus lourd est l’absence de toute explication logique à cette majoration inquiétante et à la manière de calculer ces sommes faramineuses. Il n’existe aucune campagne valable de rationalisation afin d’atténuer l’impact de cette nouvelle tarification. En outre, il existe des doutes quant à la lecture des compteurs, d’autant que d’aucuns prétendent que cette lecture est aléatoire.

* Arabie saoudite / Inde  : L’ambassade d’Inde à Riyad a révélé que le Premier ministre effectuera une visite officielle dans le Royaume les 2 et 3 avril prochain, à l’invitation du Roi Salman. Le Premier ministre aura des entretiens avec le Roi sur les dossiers bilatéraux et régionaux. Il y a trois millions d’Indiens qui travaillent dans le pays. Cette visite intervient dans le cadre du programme de partenariat stratégique annoncé en 2010.

* Arabie saoudite / Etats-Unis / Economie  : La presse consacre une importante couverture à l’ouverture hier du 4ème forum des opportunités d’affaires saoudo-américain à Riyad. A cette occasion, le ministre saoudien du Commerce et de l’Industrie, Dr Tawfiq Al-Rabiah, a préconisé, dans son allocution d’ouverture, le développement de nouvelles méthodes pour faire face aux défis de l’économie mondiale et l’exploitation des opportunités offertes. Ce forum est l’un des principaux mécanismes de soutien aux relations commerciales et d’investissements et au secteur des affaires dans les deux pays. Il a un impact positif sur le développement commercial et d’investissements.

De son côté, dans sa conférence de presse, l’ingénieur Abdul LAtif Al-Othman, Gouverneur de la Sagia, a indiqué que l’Arabie va s’ouvrir davantage aux Etats-Unis, dans divers secteurs notamment celui de la vente au détail. Une étude est en cours actuellement sur ce sujet.

* Arabie saoudite / Géorgie : Le Roi a reçu hier le Président du Parlement géorgien et la délégation qui l’accompagne. Ils ont évoqué les relations bilatérales et la coopération parlementaire entre les deux pays.

* Arabie saoudite / Coalition islamique  : L’Arabie accueillera, au cours des prochains jours, la première réunion de la coalition militaire islamique contre le terrorisme.

Le porte-parole de cette coalition, le Général Ahmed Assiri, a indiqué que « la coalition opère sur quatre fronts essentiels : idéologique, financier, militaire et médiatique. Depuis que les organisations terroristes font entendre la voix de l’Islam, l’Arabie a décidé d’unifier, de coordonner et de soutenir les efforts islamiques et internationaux de lutte contre le terrorisme. Elle a cherché à rectifier l’image de l’Islam, à lutter contre le terrorisme et à lui permettre de retrouver la place qui lui revient (Al-Riyadh).

* Arabie saoudite / Intérieur : Seul Okaz cite une source du ministère de l’Intérieur, selon laquelle le Parquet a entamé l’examen du dossier de Cheikh Hussein Al-Radi, qui lors d’un prêche dans la mosquée de la ville d’Al-Omran dans l’Ihsa, a glorifié le Hezobllah. Les réseaux sociaux ont relayé une vidéo dans laquelle ledit cheikh apporte un soutien absolu au Hezbollah terroriste (Okaz).

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 23/03/2016

Haut de page