Presse du 26 juin 2016

Mots clés : Visite du vice-Prince héritier en France – Arabie / Jordanie / Nucléaire – Arabie / Société / Terrorisme – Arabie / Femmes / Société.

Titres Généraux :

Al Hayat  : * Le vice-Prince héritier arrive aujourd’hui en France en visite officielle.

AL Riyadh : * Le vice-Prince héritier entame aujourd’hui une visite officielle en France.

Sharq Al Awsat : * Le plan de réformes et d’économie au menu des agendas du vice Prince héritier à Paris.

Okaz  : * Le vice-Prince héritier demain à Paris. Il rencontrera le Président Hollande et lui proposera des investissements dans la vision 2030.

Al Watan : * Arabie : selon un socio-psychologue, la saison de l’été est la plus dangereuse des saisons pour exploiter les jeunes et les enrôler dans le terrorisme.

Al Jazirah : * Le Roi reçoit les oulémas, les imams et les prédicateurs à la Mecque.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Visite du vice-Prince héritier en France : Toute la presse annonce à la une de ses éditions la visite officielle qu’entame ce soir le vice-Prince héritier, le Prince Mohamed bin Salman, à Paris. Il rencontrera de nombreux responsables français avec qui il évoquera les moyens de renforcer les relations bilatérales. Il sera reçu par le Président Hollande et rencontrera le Premier ministre Manuel Valls, le MAEDI, le ministre de la Défense et des acteurs principaux des secteurs public et privé.

Dans Al-Charq Al-Awsat, Michel Bounajem cite une source diplomatique de haut rang selon laquelle la visite du vice-Prince héritier est extrêmement importante, compte tenu des sujets politiques qui seront abordés. Cette visite est d’autant plus importante qu’elle intervient au lendemain du lancement du plan économique saoudien.

Paris a prévu un programme chargé pour cette occasion. Le Prince Mohamed bin Salman sera reçu demain à l’Elysée puis aura des entretiens avec les responsables du gouvernement français, dont le Premier ministre, le MAEDI et le ministre de la Défense.

Alors que la première journée sera essentiellement politique, la seconde sera consacrée aux dossiers économiques, dans le cadre de la troisième réunion de la commission mixte et des rencontres avec les hommes d’affaires et les directeurs des entreprises françaises présentes sur le marché saoudien ou intéressées d’y accéder.
Des contrats civils et de défense devraient être signés à l’occasion de cette visite, poursuit la source, qui ajoute que la France souhaite accompagner l’Arabie dans le processus de modernisation, dans le cadre du plan de réformes et du programme de transformation économique. Elle souhaite renforcer la coopération et les partenariats dans les secteurs de l’industrie, de l’énergie, de la santé, de l’éducation et de la culture.

(…) La source de conclure qu’il est normal que deux partenaires stratégiques cherchent à intensifier les rencontres et les consultations aux plus hauts niveaux compte tenu de la situation embrasée dans cette région du monde.

* Interview de l’ambassadeur  : Al-Charq Al-Awsat publie l’interview accordée par l’ambassadeur de France, M. Bertrand Besancenot, à Michel Bounajem. Il y indique notamment que l’Arabie et la France partagent des objectifs communs et une volonté de coopérer et d’aller de l’avant dans tout ce qui est de nature à assurer la stabilité, dans une région secouée par les guerres et les crises et qui a besoin de sécurité pour aller de l’avant vers la paix. L’Arabie joue un rôle important dans la lutte contre le terrorisme. C’est un pôle d’attractivité qui a un rôle influent sur les dossiers de l’ensemble de la région.

M. Besancenot est l’un des ambassadeurs les mieux informés des affaires de l’Arabie et du Golfe, compte tenu de son expérience et de la période exceptionnelle qu’il a passé dans la région en tant qu’ambassadeur de son pays auprès du Royaume. Dans le milieu diplomatique, une telle opportunité n’est pas donnée à beaucoup.

L’ambassadeur qui aime le monde arabe et qui en maîtrise la langue, est féru du Golfe et de ses habitants, au point d’avoir donné à l’une de ses filles comme prénom, le nom d’une capitale arabe. La mission de l’ambassadeur à Riyad devrait prendre fin à l’automne prochain.

Il fait également l’éloge du rôle que joue le vice-Prince héritier dans le développement de son pays, cite les défis que doit relever l’Arabie et souligne la volonté des deux pays de renforcer leur partenariat stratégique qui couvre tous les domaines. Les deux pays se concertent, coordonnent leurs positions et lancent des initiatives communes.

* Al-Iqtissadiyah publie également l’interview accordée par l’ambassadeur à l’occasion de la visite du vice-Prince héritier à Paris et de la 3ème commission mixte.

* Selon un article paru dans Okaz, les relations franco-saoudiennes progressent à une cadence soutenue et ferme. Elles ont connu un développement remarquable depuis quatre décennies, fondées sur les intérêts communs et la convergence des positions sur de nombreux dossiers.

Le pouvoir français a l’intention de pousser ses relations avec l’Arabie vers l’avant, grâce au partenariat stratégique qui les lie.

Le journaliste évoque ensuite les échanges commerciaux, les ambitions des deux pays et la signature de nombreux accords.

* Seul Okaz consacre son éditorial à cette visite et l’intitule : « Le grand hôte à Paris ». Force est d’admettre que la visite du vice-Prince héritier aux Etats-Unis a été couronnée de succès, en particulier après la tournée effectuée dans la Silicon valley, où il s’est informé des dernières nouveautés technologiques.

Maintenant ce sont des dossiers chauds d’actualité qui l’attendent à l’Elysée. Ce sont des dossiers régionaux qui requièrent une étude et des discussions avec les responsables des grandes puissances. Les aspects économiques et industriels s’inscrivent également dans le cadre des agendas du Prince.

Grâce aux visites de ses responsables, l’Arabie avance rapidement vers le futur. Le Prince Mohamed bin Salman examine les moyens de développer son pays et de mettre en œuvre la vision future. Riyad n’oublie pas pour autant les dossiers régionaux qui sont toujours présents lors des rencontres dans les capitales internationales.

II - AUTRES INFORMATIONS

* Arabie saoudite / Jordanie / Nucléaire  : Le directeur général de la compagnie d’électricité nucléaire jordanienne, a révélé que des pourparlers intensifs ont actuellement lieu entre l’Arabie et la Jordanie afin d’accélérer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine des applications pacifiques de l’énergie atomique et la formation des cadres saoudiens à l’extraction de l’uranium et de la formation des cadres nationaux dans le secteur des réacteurs de recherches, de l’ingénierie nucléaire.

En outre, il existe une coopération entre Riyad et Amman dans le secteur de l’énergie atomique pour la production de l’électricité, qui contribuera au développement durable et qui permettra de pallier l’augmentation des prix de l’électricité dans le pays (Al-Charq Al-Awsat).

* Arabie saoudite / Société / Terrorisme : La presse évoque le drame survenu à Riyad dans le quartier Al-Hamra à l’Est de la capitale, lorsque deux jumeaux saoudiens, ont assassiné leur mère à l’aide de couteaux tranchants et ont tenté également de tuer leur père âgé de 73 ans et leur frère âgé de 22 ans.
Ils ont d’abord attiré leur mère dans une pièce isolée, assenée plusieurs coups de couteaux jusqu’à ce qu’elle meurt et se sont ensuite acharnés sur leur père et leur frère, qui ont été transportés à l’hôpital. Ils ont tenté de prendre la fuite en s’emparant, sous la menace, du véhicule d’un résident étranger. Mais les forces de sécurité les ont poursuivis et arrêtés.

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, citant des voisins, les deux jeunes étaient introvertis et étaient tous deux tenants de l’idéologie takfiriste.

* AL-Riyadh consacre son éditorial à cette affaire qui a secoué la société et indique que les ouvrages et le matériel informatique saisis dans la chambre des deux coupables sont la boîte noire qui révèlera ses secrets sur les blogs et les sites qui ont lavé les cerveaux de ces deux jeunes les poussant à perpétrer un tel crime odieux, assassinant leur propre mère, et tentant de tuer leur père et leur frère, en se dépouillant de toute valeur et de tout principe. Ce crime est d’autant plus exécrable qu’il a été perpétré en tant que devoir sacré. Que de questions se posent notamment sur l’ampleur de l’influence d’individus « abstraits » derrière des écrans, au point de faire perdre à la famille tout impact ?

Les réponses à ces questions seront fournies à travers les enquêtes et devront être révélées au public afin que celui-ci prenne conscience des méthodes utilisées par les terroristes hors des frontières saoudiennes pour influencer les jeunes dans le pays. L’autre question qui se pose est de savoir pourquoi l’Arabie en particulier ?
Il est essentiel que les familles identifient l’idéologie qu’adoptent leurs enfants et pour laquelle ils tuent leurs propres parents. Quelle haine et quelles idées obscurantistes leur ont été inculquées ?

Désormais, il ne s’agit plus de cibler uniquement les forces de sécurité mais la famille dans son sens stricto sensu, à savoir le père et la mère, considérés jusque-là comme le maillon susceptible d’influencer les enfants soumis à ces idées extrémistes.

* Arabie saoudite / Femmes / Société : Al-Riyadh publie une interview accordée par la première femme pilote saoudienne Hanadi Hendi, classée parmi les 100 femmes dans le domaine de l’aviation.

Elle évoque dans l’interview les difficultés qu’elle a surmontées pour devenir la première saoudienne pilote, conformément au rêve de son père. Elle a d’abord obtenu son brevet de pilote d’aviation privée et a été recrutée par le Prince Walid bin Talal.
Son rêve désormais est de devenir pilote sur la Saudia. Il est pour l’instant inaccessible en raison des us et coutumes saoudiennes.

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 27/06/2016

Haut de page