Presse du 28 octobre 2015

Mots clés  : Crise syrienne – Arabie / Etats-Unis – Yémen – Arabie / France – Arabie / Russie – Arabie / Energie – Arabie / Somalie – Arabie / Conseil de la Choura / Femmes – Arabie / Islam / Terrorisme.

Titres Généraux :

AL Riyadh  : * Le Conseil des affaires politiques et sécuritaires passe en revue les derniers développements régionaux et internationaux.

Al Watan  : * Le Conseil de la Choura à la Commanderie : Sollicitez le concours des femmes.

Al Hayat : * Moscou refuse de fournir des engagements en matière de changement du pouvoir en Syrie.

Al Jazirah : * Le Roi examine avec les Présidents américain et somalien les derniers développements régionaux.

Sharq Al Awsat : * Tendance américaine à envoyer des forces spéciales en Syrie.

Okaz  : * Le Roi et Obama examinent les derniers développements régionaux.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* Crise syrienne  : Le Kremlin a annoncé hier que Moscou ne fournirait aucune « garantie » relative au changement du pouvoir en Syrie et au fait que Bachar Assad ne candidatera pas pour une nouveau mandat lors des prochaines élections présidentielles. De son côté, le gouvernement de Damas a durci le ton s’agissant de sa priorité, qui est « l’éradication du terrorisme », avant toute solution politique à la crise.

* Arabie saoudite / Etats-Unis : Par ailleurs, le Président Obama s’est entretenu au téléphone avec le Roi Salman. Ils ont passé en revue les relations bilatérales, la situation régionale ainsi que les derniers développements régionaux et internationaux.

* Al-Charq Al-Awsat fait état de l’intervention du Secrétaire américain à la Défense devant les membres de la commission militaire du Sénat, révélant une possible action américaine terrestre directe en Syrie.

Pour leur part, des responsables américains ont indiqué que le Président Obama étudie la possibilité d’envoyer des forces spéciales sur les premières lignes du front. Les conseillers de la sécurité nationale américaine envisagent de positionner un nombre limité de « forces des opérations spéciales » en Syrie.

Ces déclarations reflètent une volonté de l’Administration américaine d’intensifier sa campagne contre Daech, à l’heure où elle fait face à des critiques acerbes induites par l’échec du programme de formation et d’armement de l’opposition syrienne.
Une source du Département d’Etat américain a révélé qu’une invitation serait envoyée à l’Iran afin de participer aux pourparlers multilatéraux prévus vendredi à Vienne et qui seront consacrés à la crise syrienne.

* Al-Watan publie la tribune de Jamil Al-ZIyabi intitulée : « La position saoudienne et la défaite d’Assad ». L’auteur juge que la Russie a réussi à exploiter la carte syrienne dans son propre intérêt pour faire face à Washington et aux capitales européennes dans la crise ukrainienne. Elle a fait parvenir un message aux pays de la région selon lequel elle est toujours une grande puissance capable d’affronter Washington et de préserver ses intérêts stratégiques. Contrairement à cette dernière, elle ne laisse pas tomber ses alliés en cas de crise.

Il semblerait, de la dernière réunion quadripartite de Vienne, que la solution politique s’oriente vers une détente. Il est certain que les contacts entre le Roi Salman et le Président Poutine, la visite du vice-Prince héritier à St Pétersbourg, ont favorisé une percée dans la position russe, mais Riyad a néanmoins campé sur sa position s’agissant de l’exclusion d’Assad et des milices iraniennes.

Washington, Riyad et Ankara ont adopté des positions convergentes au sujet du départ d’Assad qui est à l’origine de la crise. Son régime a appliqué la politique de la terre brûlée contre le peuple syrien, mais il n’a pas pour autant réussi à écraser ses opposants et à mettre fin à la rébellion populaire. Force est d’admettre qu’il n’aurait pu résister sans l’aide des milices iraniennes et de l’intervention militaire russe.

(…) Il ne fait plus aucun doute désormais que la décision de régler la crise ne se trouve plus en Syrie mais hors de ses frontières. Ni Assad ni les opposants n’ont plus leur mot à dire et leur rôle se limite désormais à entériner la décision. Les prochaines réunions s’articuleront sur la formulation claire et sans équivoque du destin réservé à Assad et à ses hommes et de la mise en œuvre des résolutions de Genève-1.
Ceci dit, il est important de noter que désormais tous ne parlent que des rôles et des positions russes et nul n’évoque les propos de Washington après qu’Obama se soit chargé d’affaiblir sa propre politique.

* Yémen  : L’émissaire particulier du Secrétaire général des Nations unies pour le Yémen a indiqué que les préparatifs sont en cours pour nouer des négociations directes entre les deux protagonistes yéménites d’ici deux semaines. Les Nations unies supervisent les préparatifs des négociations « afin de parer à la confusion qui a eu lieu à Genève par le passé. Cette phase préparatoire durera deux semaines et se concentrera sur les sujets qui seront évoqués, sur le niveau de représentation et sur le lieu des négociations. Les préparatifs se déroulent à Mascate avec les Houthis et le congrès populaire et à Riyad avec le gouvernement yéménite. Les négociations directes pourraient avoir lieu à Genève ou à Mascate ».

L’émissaire onusien a déploré « le manque de confiance entre les deux parties, qui est le principal obstacle à des négociations de paix réussies. Il est important d’adopter certaines mesures, telles que la libération des prisonniers et la mise en place de couloirs humanitaires dans certaines villes afin de rétablir la confiance ».

Il a également salué le soutien de l’Arabie à la solution pacifique. Ses entretiens avec le Prince héritier et le vice-Prince héritier et le ministre des Affaires étrangères ont porté sur la nécessité de parvenir à une solution pacifique. Les pays de la coalition, en particulier les pays du Golfe, ont un rôle essentiel à jouer (Al-Charq Al-Awsat).

* D’autre part, deux étrangers ont été tués dans la région de Najran suite à la chute d’obus tirés par les Houthis. Un Saoudien a également été blessé.

II - AUTRES INFORMATIONS

* Arabie saoudite / France : La presse indique que le ministre de l’Education, Dr Azzam AL-Dakhil, a reçu l’ambassadeur de France et a évoqué avec lui le développement de la coopération entre les institutions éducatives dans les deux pays.

* Arabie saoudite / Russie : Selon Al-Hayat, le Kremlin l’exclut pas la visite du Roi Salman à Moscou avant la fin de 2015.. « Ce sujet est actuellement examiné par les voies diplomatiques, afin de coordonner les dates et les circonstances. Nous publierons, avec nos partenaires saoudiens un communiqué dans ce sens ».

Lors de sa rencontre avec le vice-Prince héritier, le Président Poutine avait réitéré son invitation au Roi. D’autre part, « Poutine et le Roi Salman ont confirmé, lors d’un entretien téléphonique lundi soir la nécessité de poursuivre la coopération russo-saoudienne au sujet de la Syrie et du Moyen-Orient ».

* Arabie saoudite / Energie : Toute la presse relaie les déclarations du ministre saoudien du Pétrole et des ressources minières, Ali Al-Nouaimy, à l’occasion de l’ouverture du « forum et de l’exposition sur les ressources minières 2015 ». Il a indiqué que l’Arabie envisage une augmentation des prix de l’énergie localement. Le projet est en cours d’étude actuellement. Les cours mondiaux du pétrole affectent l’économie saoudienne, tant en cas de hausse que de baisse. Le volume de l’augmentation de ces prix dépendra de l’étude actuellement réalisée par le gouvernement. Les résultats seront annoncés en temps voulu ainsi que tous les détails. Il est inutile d’en parler à l’heure actuelle.

L’Arabie est résolue à poursuivre la diversification de son économie. Le secteur des ressources minières est l’un des plus importants à cet égard. L’économie saoudienne se base sur plusieurs piliers, essentiellement le pétrole, le gaz et la pétrochimie. Elle compte également sur les services financiers et l’ingénierie. Le ministère élabore actuellement des plans et des stratégies minières ambitieuses qui seront exécutés en plusieurs étapes et qui induiront un changement qualitatif dans ce secteur et dans l’ensemble de l’économie saoudienne.

* Arabie saoudite / Somalie : Le Roi Salman a reçu hier le Président somalien, Hassan Sheikh Mohamoud, avec qui il a passé en revue les relations bilatérales et les derniers développements régionaux.

Le Président somalien a également eu des entretiens avec le vice-Prince héritier portant sur les sujets d’intérêt commun.

* Arabie saoudite / Conseil de la Choura / Femmes : A l’occasion du débat du rapport annuel de la Commanderie, les membres du Conseil de la Choura ont recommandé à la Commanderie de solliciter le concours des femmes dans leur mission.

* Arabie saoudite / Islam / Terrorisme : Seul Al-Jazirah relaie le communiqué du Haut comité des oulémas qui a dénoncé l’attentat contre une mosquée de Najran. Ce vil attentat a pour but de saper l’unité et la stabilité. C’est une tentative vouée à l’échec qui se retournera contre ses auteurs. Elle ne fera que consolider l’unité et la solidarité des citoyens autour de leurs dirigeants. Ces terroristes ciblent l’Arabie, sa stabilité, sa sécurité et son unité. Daech est un groupe terroriste, qui n’appartient pas à l’Islam et son comportement est totalement contraire aux préceptes de l’Islam.

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 28/10/2015

Haut de page