Presse du 7 & 8 février 2016

Mots clés : France / Etat palestinien – Arabie / Janadriyah / Allocution du Roi – Arabie / Syrie / Golfe – Arabie / Belgique / Coalition de lutte antiterroriste – Arabie / U.E. – Arabie / Energie – Arabie / Venezuela / Pétrole – Libye – Arabie / Islam – Arabie / Maroc / Qatar – Arabie / Femmes / Conseils municipaux.

Titres Généraux  :

Al Watan : * Le Roi met en exergue les fondamentaux de la politique saoudienne.

Al Hayat  : * Le Roi : Pas de crises ou de troubles en Arabie.

AL Riyadh : * Le Roi : Il n’y a pas de crises en Arabie et rien ne menace la sécurité. J’en assume la responsabilité.

Al Jazirah : * Le Roi : Nous coopérons avec nos frères arabes dans la défense de leur pays et la garantie de leur indépendance.

Sharq Al Awsat  : * Le Roi : Il est de notre droit de nous défendre

Okaz  : * Le Roi : Nous sommes optimistes et nous avons le droit de nous défendre.

I - INFORMATIONS PRIORITAIRES

* France / Etat palestinien : Al-Jazirah du 7 février publie la tribune élogieuse de Dr Abdallah Al-Mannah, consacrée à « la reconnaissance par la France de l’Etat palestinien ». La France, incarnant l’histoire, la spécificité et l’indépendance n’a pas oublié la résolution de son assemblée fondatrice de reconnaître l’Etat palestinien.

Que les Palestiniens et les hommes nobles acclament l’annonce de M. Fabius. Cette décision française équitable courageuse et prévisible confère un caractère gaulliste à la personnalité de M. Fabius, son idéologie, sa vision politique profonde, sa spécificité qui atteste de la distanciation de la politique française par rapport à celle des Etats-Unis, qui complote et de la Grande-Bretagne, qui est complice.

(…) La magnificence de l’initiative française, tant au plan palestinien qu’arabe, est d’arracher le processus de paix à l’emprise du Département d’Etat américain et à son hégémonie qui a refusé l’initiative de paix, a rejeté l’Etat palestinien comme membre observateur à l’Assemblée générale, a contesté la reconnaissance suédoise de l’Etat palestinien, voire s’est opposé à ce que le drapeau palestinien soit hissé aux Nations unies. La solution des deux Etats ne peut être envisagée avec les Etats-Unis.

Ceux-ci ont été les parrains d’une paix qui n’a jamais vu le jour. Le jour est enfin venu où la France, cette grande Nation à l’importance civilisationnelle, culturelle, politique et humanitaire indéniable, va enfin assumer le rôle qu’elle mérite et qui doit nécessairement lui être dévolu.

* Arabie saoudite / Allocution du Roi : Les titres de la presse sont consacrés à l’allocution du Roi à l’occasion de l’audience accordée aux hôtes de la 30ème édition du festival de Janadriyah de la culture et du patrimoine.

« Nous sommes honorés en Arabie de servir les lieux saints et les fidèles musulmans du monde entier qui s’y dirigent. C’est un honneur et une grande responsabilité. Ce pays bénéficie de tous les atouts qui permettent au pèlerin et au visiteur de prendre conscience des soins qu’accorde ce pays aux lieux saints. C’est le pays des Arabes et des Musulmans. Nous sommes soucieux de voir la paix et la sécurité régner dans notre région. Nous sommes en droit de nous défendre sans nous ingérer dans les affaires des autres, de même que nous appelons ces autres à ne pas intervenir dans nos affaires. Comme je l’ai dit, nous défendons les pays musulmans. Nous coopérons avec nos frères arabes et musulmans partout à la défense de leurs pays et à à la garantie de leur indépendance, à la préservation de leurs régimes conformément aux désirs de leurs peuples. Nous sommes toujours disposés. Il faut coopérer pour lutter contre la pauvreté et l’ignorance afin que nos peuples réalisent les bienfaits dont ils sont nantis. Le Royaume est la « qibla » des Musulmans et les lieux saints sont notre responsabilité. Notre religion est une religion de justice, de modération et de miséricorde. Le terrorisme dont nous sommes victimes et qui est imputé aux Musulmans, ne concerne absolument pas l’Islam, qui est une religion d’amour et de coopération. Vous assumez tous un devoir considérable : vous devez unifier vos rangs et vos discours et éclairer la oumma. Il faut être optimistes en dépit de la conjoncture actuelle. La solidarité des efforts et la détermination nous permettront de sortir de ces crises. Grâce à Dieu, l’Arabie ne connait pas les crises et les troubles. Rien ne menace la sécurité ».

Il faut relever que toute la presse met en exergue une photographie du Roi accueillant un dignitaire chiite, Cheikh Mohamed Al-Husseini.

* Arabie saoudite / Syrie / Golfe : Bahreïn a annoncé être prêt à envoyer des forces terrestres en Syrie, dans le cadre de la coalition que conduisent les Etats-Unis contre Daech, au lendemain d’une déclaration saoudienne dans le même sens. Le Pentagone s’est félicité de cette décision, critiquée par l’Iran et la Syrie.
Un responsable au Pentagone a indiqué que « la proposition de Riyad de participer à d’éventuelles opérations terrestres en Syrie » est importante s’agissant des capacités que les Saoudiens peuvent offrir. Ceci pourrait encourager d’autres pays de la région à déployer des efforts supplémentaires ».

Toutefois, le ministre syrien des Affaires étrangères a jugé qu’il s’agirait là d’une agression contre laquelle il faudra résister par tous les moyens et qui est un devoir pour chaque citoyen syrien.

Jeudi, le porte-parole de la coalition, le Général Assiri avait révélé que l’Arabie est disposée à participer à toute opération décrétée par la coalition internationale. De son côté, le ministère russe de la défense, a révélé disposer de « motifs sérieux de croire qu’Ankara s’apprête à une intervention militaire en Syrie ». Toutefois, des responsables turcs ont démenti ces informations et accusé Moscou de propagande contraire (presse du 07/02).

* Arabie saoudite / Belgique / Coalition de lutte antiterroriste : Seul Okaz indique que le vice-Prince héritier, le Prince Mohamed bin Salman nouera des négociations, qualifiées d’importantes et de décisives, demain à Bruxelles avec les ministres de la Défense de la coalition de lutte antiterroriste.

Des sources de l’OTAN ont indiqué que les membres de la coalition assisteront à un exposé sur l’initiative saoudienne et la proposition d’une opération terrestre pour éradiquer Daech en Syrie, ainsi que sur les détails relatifs à la coalition islamique de lutte antiterroriste dont le centre se trouve à Riyad.

Les EAU ont annoncé hier qu’ils étaient prêts à envoyer des forces terrestres en Syrie.

II - AUTRES INFORMATIONS

* Arabie saoudite / U.E. : Une délégation du Parlement européen, présidée par le Président de la commission des relations étrangères, effectuera, à compter du 8 février, une visite en Arabie. La délégation aura des entretiens avec les responsables saoudiens et avec les membres du Conseil de la Choura. Elle évoquera les relations entre le Parlement européen et le Conseil de la Choura ainsi que la situation économique, politique et sécuritaire et les derniers développements dans la région (presse du 07/02).

* Arabie saoudite / Energie  : C’est le 7 février qu’a débuté la 11ème édition du « forum saoudien de l’eau et de l’électricité 2016 », sous le parrainage du Gouverneur de la région de Riyad, le Prince Bandar bin Abdul Aziz et en présence du ministre de l’Eau et de l’Electricité, Dr Abdallah Al-Hossain. Ce dernier a indiqué que le forum sera consacré aux défis et aux problèmes que doit relever le secteur de l’eau et de l’électricité, ainsi que les dernières innovations qui contribuent à l’augmentation et à l’amélioration de la production.

De son côté, le vice-ministre pour les affaires de l’Electricité, Dr Saleh Al-Awaji, a indiqué que l’Arabie a l’intention d’implanter les industries pour tirer un profit maximal de l’énergie solaire dans la production de l’électricité. Par ailleurs, compte tenu du surplus considérable d’énergie solaire en hiver, nous cherchons à l’exporter durant cette saison, par un échange avec les pays européens via la Turquie et selon les cours appliqués mondialement. En été, nous importerons, pour de très courtes périodes de quoi combler les besoins immédiats, ce qui nous dispensera de construire des centrales à des coûts excessifs et qui ne sont exploitées que durant quelques heures (Al-Charq Al-Awsat).

* Arabie saoudite / Venezuela / Pétrole : Le ministre vénézuélien du Pétrole a effectué le 7 février une visite en Arabie où il doit rencontrer les responsables pour tenter de les convaincre de participer à une réunion urgente consacrée à l’examen de l’effondrement des cours depuis 1994. Sans la présence de l’Arabie, la réunion n’aura aucune valeur, d’autant que celle-ci est le deuxième principal producteur mondial après la Russie (presse du 07/02).

La presse de ce jour relaie la déclaration du ministre saoudien à l’issue de ses entretiens avec son homologue vénézuélien : « Nous avons eu une réunion réussie dans une atmosphère positive. Nous avons évoqué les résultats de ses entretiens avec les responsables du secteur pétrolier dans certains pays qu’il a visités récemment dont le but est de garantir la stabilité des marchés pétroliers internationaux ».

* Libye  : Le rédacteur en chef d’Al-Riyadh, Turki Al-Sudairy, évoque le 7 février, la situation en Libye, qui ressemble à celle qui prévaut actuellement en Irak : deux pays pétroliers riches, qui ont longtemps souffert de la domination de despotes, mais qui subissent à l’heure actuelle un chaos innommable.

Pourtant, la solution en Libye est beaucoup plus accessible qu’en Irak. En effet, elle n’est pas soumise aux ingérences étrangères et il n’existe qu’une seule communauté s’exprimant en une seule langue, contrairement à l’Irak, pays multireligieux et multiethnique.

En Libye, les cinq grandes tribus disposent de la clé de la solution. Si le dialogue est noué avec elles, de nombreux problèmes pourront être réglés. Mais il faut que la crise soit résolue sous l’égide de la Ligue arabe. En effet, la Libye est un pays riche qui suscite les ambitions des grandes puissances. Elle peut devenir un grand marché générateur d’emplois pour les pays arabes voisins mais la solution doit venir des pays arabes et non des grandes sociétés pétrolières occidentales.

* Arabie saoudite / Islam : Le Gouverneur de la région de Riyad, le Prince Faysal bin Bandar, a parrainé hier la conférence internationale sur la « miséricorde de l’Islam » et a ouvert l’exposition annexe.

Le mufti du Royaume a, quant à lui, qualifié cette période de celle des troubles et des catastrophes, en précisant que l’Islam est une religion de miséricorde, y compris avec ses ennemis.

* Arabie saoudite / Maroc / Qatar  : Le Roi a successivement reçu hier le ministre marocain de l’Intérieur, en compagnie du ministre de l’Economie et des Finances, qui lui ont remis un message du Roi du Maroc.

Il a ensuite reçu le ministre qatarien des Affaires étrangères qui lui a remis un message du Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani.

* Arabie saoudite / Femmes / Conseils municipaux : Okaz cite des sources fiables selon lesquelles Mme Lama Al-SOulaiman, membre du conseil municipal de Djedda, continue à assumer ses fonctions « mais a l’intention de présenter sa démission à tout moment ». D’autres ont toutefois considéré qu’il s’agit uniquement de rumeurs propagées sur les réseaux sociaux.

Okaz a tenté à maintes reprises de nouer le contact avec Mme Al-Soulaiman afin de s’enquérir de ses intentions, mais en vain, celle-ci ayant préféré garder le silence.

Traduction & mise en page : Zéna GEDAY

Dernière modification : 08/02/2016

Haut de page